Les 3R en Suisse

Principe des 3R dans les expériences sur les animaux

Publié il y a plus de 60 ans, le concept du principe des 3R est maintenant largement accepté par les scientifiques comme une obligation morale de traiter les animaux avec humanité et d'utiliser des méthodes alternatives dans les expériences chaque fois que cela est possible.

En Suisse, le principe des 3R - Remplacement, Réduction, Raffinement – a été intégré dans la législation sur la protection des animaux en tant que principe obligatoire lors de la réalisation d'expériences sur les animaux. Les chercheurs des organismes publics et privés ne peuvent procéder à des expériences sur les animaux que s'il n'existe pas de méthodes alternatives et, par conséquent, doivent faire tout ce qui est nécessaire pour réduire au minimum le nombre d'animaux et la charge qui pèse sur eux.

  • Les méthodes de remplacement peuvent inclure l'utilisation de cellules, de tissus ou d'organes entiers humains cultivés, de logiciels ou d'outils de simulation, ou d'autres approches qui ne nécessitent aucun essai sur les animaux.
  • La réduction comprend des approches dans lesquelles les chercheurs améliorent la conception ou l'analyse de leurs études, utilisent de meilleures stratégies d'élevage ou partagent des matériaux pour réduire le nombre d'animaux.
  • Raffinement comprend l'amélioration des conditions de logement, des soins, de la manipulation ou des procédures dans les études sur les animaux afin de minimiser la douleur, la souffrance et la détresse des animaux

L'objectif général de l'application du principe des 3R dans la recherche est de réduire autant que possible l'utilisation et les dommages causés aux animaux et d'améliorer la qualité et la pertinence de la recherche sur les animaux.


Financement des 3R en Suisse

La Fondation 3R, qui a précédé le 3RCC, a financé des projets de recherche à hauteur d'environ 20 millions de francs suisses de 1987 à 2018. En 2021, le gouvernement suisse a lancé le Programme national de recherche PNR 79Advancing 3R - Animals, Research and Society pour accélérer encore le développement des projets 3R avec 20 millions de francs jusqu'en 2028.

Le Centre de compétence suisse 3R (3RCC)

Le 3RCC a été fondé en 2018 pour promouvoir d’avantage la mise en œuvre du principe des 3R dans la science. Parmi ses partenaires figurent 11 universités et hautes écoles suisses (représentées par les Swissuniversities), l'Association suisse de l'industrie pharmaceutique (Interpharma), l'Office fédéral vétérinaire et de sécurité des aliments (OFAS) et la Protection suisse des animaux (PSA). Il est financé par le gouvernement et Interpharma et reçoit des contributions en nature des institutions membres, des contributions qui doivent correspondre à la valeur du financement fédéral.

Le 3RCC soutient la mise en œuvre de ce principe dans l'industrie et dans les universités suisses. Environ 20 % des animaux sont utilisés pour développer et tester des produits pharmaceutiques et chimiques, tandis que la majorité (64 %) est utilisée dans la recherche fondamentale. Le centre finance la recherche, soutient la formation des étudiants en sciences de la vie, suit les progrès et fournit des informations et des compétences sur les méthodes 3R et les approches non-animales.

Contact